Après les différentes affaires qui remuent toujours la filière vin à Bordeaux, avec les 4000hls de Bordeaux enrichis de vins de Languedoc, les 6000 hls de vins qui vont et qui viennent en changeant d’appellation du côté du groupe GVG dans la banlieue bordelaise, affaire en justice actuellement, une nouvelle affaire de fraude colossale par les volumes modifiés puisque portant sur plus de 200 000 hls trafiqués, la encore mélange d’appellations, mélange de vin sans appellation avec des vins d’appellation, vient de rebondir du côté de la vallée du Rhône !

Le baron noir, surnom du chef d’entreprise incriminé, millionnaire à 30 ans, mène la barque d’une grande entreprise de négoce et aurait fait passer 200 000hls de faux côtes du Rhône, réalisés avec du vin de table basique ainsi que quelques 10 000hls de Châteauneuf-du-Pape, plus ou moins fabriqués de la même manière…Il s’agit d’une arnaque qui porte sur presque 28 millions de bouteilles et qui s’est déroulée tranquillement pendant quasiment 4 années…Comment peut-on en arriver la ? Comment est-ce possible de manipuler autant les documents, l’administration, les acheteurs, les consommateurs ? Cela fait tout simplement rêver et vu les volumes concernés il y en a certainement qui ont fermé les yeux !

Attendons avec grand intérêt quelle sera le verdict remis par la cour, car aux dernières nouvelles nous serions maintenant sur une fraude portant sur 480 000 hls de vins trafiqués et si vous savez compter correctement aux environ de 50 millions de bouteilles vendues sous de fausses étiquettes et des vins sans qualité et sans expression, une vraie tromperie commerciale !

Voir affaire Guillaume RYCKWAERT du côté de Piolenc dans Le Vaucluse…

Nous contacter