L’ Institut des vins de Bragançia, au nord du Portugal, à quelques kilomètres de la frontière espagnole vient de publier des résultats scientifiques assez étonnants ; en effet selon les études menées et abouties en fin 2017, un produit de substitution au soufre aurait été trouvé, avec des résultats similaires en tant qu’ antioxydant et antimicrobien en remplaçant le dioxyde de soufre par des fleurs mâles de châtaignier lyophilisées et utilisées mélangées avec le vin sans aucune autre préparation physico-chimique.
Un brevet a été déposé et validé par l’Institut de l’Innovation du Portugal et plusieurs quintas ou domaines viticoles sont partis pour une utilisation régulière de ce produit de substitution qui permet en plus de rentrer dans les cahiers des charges des vins bios et autres sans aucune difficulté !
Si cette solution s’avérait faire un consensus général au niveau des spécialistes de l’œnologie et des scientifiques spécialisés dans la vigne et le vin, on pourrait ainsi avoir trouvé la solution miracle qui est cherchée depuis des dizaines d’années. Des essais comparatifs et significatifs ont été menés sur des vinhos verdes qui laisseraient penser que la préparation est impeccable, sans allergène et sans modification du goût des vins traités…
A suivre de près en attendant la confirmation officielle de l’O.I.V.
Source : revue Process alimentaire

Nous contacter

La News letter qu'il vous faut 
Maintenant !

LES ÉCHOS DU CAFA.
 INSCRIPTION 
close-link