Au Chili, une partie du vignoble la proie des flammes…

pexels matthis volquardsen 2305169

Il n’y a pas qu’en Gironde ou en Californie, que des incendies gigantesques ravagent villes et campagnes ! Le sud du Chili est récemment touché dans ses régions viticoles des vallées de l’Itata et de Bio Bio, deux zones renommées.

Actuellement, le temps est chaud et venteux, car nous sommes en été et en Amérique du sud ; 100 000 hectares sont partis en fumée en l’espace de quelques jours au début de ce mois, et de nombreux vignobles et caves sont touchées. C’est dans l’Itata que les dégâts sont les plus importants avec 3 000 personnes évacuées, plusieurs vignobles ont été complètement détruits comme ceux de los VINATEROS BRAVOS, LEONCIO WINES, ROGUE WINE, JORGE COTAL et VINA ALTOS DEL VALLE.

Les propriétaires de vignobles les plus touchés se sont retournés vers l’Etat, en argumentant du fait que la région ne possède pas assez de pare-feu en termes de protection et qu’aucun effort significatif n’a été entrepris après les grands incendies de 2017 qui avaient alors ravagés 575 000 hectares, avec un impact terrible sur l’industrie viticole dans son ensemble.

Un peu comme la Californie, le Chili est de plus en plus confronté à ce genre d’impondérables et ne met toujours pas suffisamment de moyens pour contrer ce fléau.

L’incendie en lui-même n’est toujours pas stoppé et l’on peut craindre dans les jours à venir de nouveaux dommages !

Source : www.thedrinksbusiness.com

Les derniers articles

Vous cherchez un emploi ou un stage ?

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester au courant de toutes nos actualités.