LVMH atteste d’un bon début d’année 2024 avec 3% de hausses sur les ventes du groupe

groupe lvmh en ventes et parts de marché

Malgré toutes les difficultés que rencontre la planète en ce moment, avec les conflits, les crises économiques, le changement climatique toujours bien actif, il y a des entreprises qui arrivent à garder le cap et à enregistrer encore des progressions en ventes de produits, et c’est le cas du géant français du luxe, le groupe LVMH.

Dans cette machine de guerre des produits de luxe, c’est toujours la partie liée à la mode et au parfum qui maintient la progression alors que le secteur vin et spiritueux connait quelques vicissitudes et recule légèrement de 2%, malgré ses marques porteuses aux noms prestigieux tels Moët & Chandon, Krug, Veuve Clicquot, Hennessy et château d’Yquem. Après l’embellie des années post-Covid, le secteur des alcools est touché par la lutte de plusieurs pays contre la consommation d’alcool et les tendances de consommation qui s’inversent surtout chez les jeunes générations.

Le Cognac est peut être le plus dans le rouge après des réticences des détaillants à reprendre des stocks, surtout aux USA où le marché se dirige vers la bière et des spiritueux moins onéreux ; à contrario on peut être optimiste quant à la demande émanant du Japon, de la Chine et même de l’Europe où certains indicateurs sont plus positifs.

Les marques du groupe restent confiantes car on espère une reprise progressive aux USA en liaison avec les futures élections présidentielles et aussi l’implication posée du pays vis-à-vis des conflits en cours, qui sont pour le moment dans des impasses négatives.

L’année 2024 restante de l’avis des spécialistes une année de transition dont le résultat final est très difficile à être deviné et prévu tant les incertitudes s’accumulent, il faudra donc être très patient !

www.thedrinksbusiness.com

Les derniers articles

Vous cherchez un emploi ou un stage ?

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester au courant de toutes nos actualités.