Evolution de la consommation française pour le vin et la bière en 2024

le vin : boisson préférée des français en 2024

Toujours en liaison avec les analyses de Sowine et au terme du premier trimestre de 2024, on peut constater une évolution sensible des consommations de vin et de bière en France, après une étude menée sur un groupe significatif de consommateurs sans analyse réelle de marché ou de consommation chiffrée en magasin.

En ce début 2024 donc, on peut tirer quelques conclusions globales qui nous amènent a dire que le vin est redevenu la boisson alcoolisée préférée des français, surtout grâce à sa progression chez la  clientèle féminine, et que pour la première fois le choix du cépage est devenu prépondérant par rapport au choix de l’appellation.

Le vin progresse de 5% en 2024 plébiscité par 60% des français, contre 58% pour la bière ; les femmes font progresser leur choix vers le vin de +7% ainsi que pour les cocktails +6%, et les hommes préfèrent toujours la bière à 72%, un chiffre toujours en progression.

Si l’on regarde en liaison avec les tranches d’âge, chez les 26/35 ans le vin progresse de 14%, et la bière progresse chez les 36/49 ans de 5%. Les jeunes dans la tranche 18/25% ont une nette attractivité  pour le champagne de +7% mais maintiennent leur préférence pour la bière et les cocktails.

Les consommateurs d’alcool représentent 14% de la population, plutôt liés à la jeune génération et aux personnes à faible revenu.

Pour les boissons sans alcool, dite « no lo », la bière recueille  65% de réponses favorables contre 10% seulement pour le vin.

Les vins blancs gardent la pole-position pour 90% des répondants, contre 87% pour les rosés et seulement 85% pour les rouges.

Pour la première fois cette année le critère de choix du cépage a pris le dessus sur le choix de l’appellation, 26% contre 23%, le chardonnay et le pinot noir tenant le leadership des cépages préférés des français devant le merlot, la syrah, les cabernets et le sauvignon.

Enfin en termes de prix, la tranche d’achat 11/20€ reste la plus attractive pour 54% des consommateurs, l’achat par les sites en ligne reste stable, alors que l’on observe une augmentation sensible des achats sur les sites des producteurs et ceux des cavistes de l’ordre de 6%.

Il faudra voir si cette tendance se maintient sur le déroulement de l’année civile, ce qui serait une bonne nouvelle pour la filière vin….

Source : www.vitisphere.com

Les derniers articles

Vous cherchez un emploi ou un stage ?

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester au courant de toutes nos actualités.