En Inde, les brasseurs s’unissent pour booster le marché de la bière

adobestock 332848925 min

2024 est une année charnière pour le marché de la bière, car pour la première fois, les grands
brasseurs viennent de se regrouper dans une association nationale, Brewers Association of India,
sous l’impulsion des 3 plus grandes compagnies qui contrôlent le marché de cette boisson phare, à
savoir, UNITED BREWERIES qui est pilotée par HEINEKEN, AB INBEV et CARLSBERG ; Ces 3
compagnies majeures représentent 85% de la production locale et bien sur les plus petites brasseries
sont invitées à se joindre à cette organisation.
La bière, boisson rafraîchissante, n’est pas au niveau de consommation en rapport avec la population
du pays et le climat local ; en effet seulement 30 millions d’hectolitres sont consommés chaque
année alors que le voisin chinois, avec un nombre d’habitants similaire en consomme 420 millions
d’hectolitres. Les USA ou le Brésil, avec des populations beaucoup plus faibles sont respectivement
sur des bases de vente autour de 200 et 150 millions d’hectolitres…
Cette situation est due à plusieurs facteurs dont celui le plus important qui réside en la taxation des
boissons alcoolisées dans ce pays ; en effet le gouvernement ne taxe pas en fonction du degré alcool
du produit, mais en fonction du volume commercialisé, en conséquence un litre de bière à 5% alcool
est taxé de la même façon qu’un litre de whisky à 40%. De plus les circuits de distribution indiens
sont relativement compliqués pour la bière et augmentent encore les difficultés de développement
du marché.
Le but de cette association est de développer les ventes locales mais surtout d’influencer le
gouvernement à modifier sa politique fiscale et d’aller dans le sens de presque tous les pays du
monde qui consiste à favoriser les ventes des boissons contenant le moins d’alcool.
Le marché est relativement florissant dans sa progression, avec 6.5% de progression en 2023, mais il
reste évident que les brasseurs locaux pensent que ce bonus n’est pas suffisant par rapport à ce que
l’on pourrait espérer avec des taxes plus faibles. Dans le cas où le gouvernement abonderait
favorablement dans le sens des brasseurs, le marché pourrait très rapidement doubler voir tripler à
courte échéance…
L’avenir est porteur d’espoir pour la fière avec ce regroupement des forces en présence et nous
verrons rapidement quel est son poids devant l’administration indienne.
Source : www.thedrinksbusiness.com

Les derniers articles

Vous cherchez un emploi ou un stage ?

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester au courant de toutes nos actualités.