En Allemagne la consommation de la bière en chute libre….

adobestock 229883213 min

On parle en ce moment de la chute de la consommation de vin dans le monde, mais la bière n’est pas non plus au mieux de sa forme, et en Allemagne, l’un des pays référence, les chiffres continuent de baisser de manière régulière et cette boisson historique semble de moins en moins correspondre au goût des consommateurs actuels.

En 2023, les chutes des ventes sont de l’ordre de 4.5%, dans le suivi d’une baisse qui a commencé il y a une vingtaine d’années ! Quand on parle de bière bien sur il s’agit d’une boisson alcoolisée, de degré alcool qui varie généralement entre 3% AV et 10/11%AV pour certaines spéciales comme la fameuse EKU 28. Les bières sans alcool et les bières importées ne rentrent pas dans les statistiques de consommation des bières locales.

Tous les indicateurs locaux sont à la baisse pour les bières allemandes :

  • 4.2 % de chute pour la vente en Allemagne
  • 2.6 % de chute pour les exportations vers les autres pays européens
  • 9.6 % de chute pour les exportations vers les pays tiers et reste du monde

En 2023, les brasseurs allemands sont aux prises avec une longue descente dans la consommation due à la protection de la santé, mais aussi liée aux incertitudes géopolitiques endurées par la plupart des citoyens, comme dans la majorité des pays de la Communauté Européenne ; les augmentations des coûts des matières premières et ceux de l’énergie en sont en partie responsable, mais une autre variante est plus importante encore, celle de la pénurie rémanente en matière de houblon, un des ingrédients incontournables pour l’élaboration de la boisson. Compte tenu des variantes climatologiques, le houblon européen devient difficile à cultiver, les baisses de rendement l’affectant régulièrement ces dernières années. D’ici 2050 ce phénomène sera de plus en plus présent et va donc impacter les prix de façon notable.

L’Office des statistiques allemand a fait le constat suivant sur une période des dernières vingt années passées, à savoir 11.3% de moins entre 2013 et 2023, 25.3% de moins entre 1993 et 2023.

La question à se poser en liaison avec la baisse de consommation de boissons alcoolisées dans le monde, quels seront les produits de substitution qui vont permettre aux humains de se faire plaisir, puisque fumer et boire ne semblent plus avoir la côte !!

Source : www.thedrinksbusiness.com

Les derniers articles

Vous cherchez un emploi ou un stage ?

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester au courant de toutes nos actualités.