En espérant que les effets du fameux coronavirus seront estompés d’ici la, la Chine est en train de préparer sa « Cité du vin », qui sera en fait un Musée universel du vin, à quelques 40 kilomètres de Beijing, dans une zone où trônent déjà plusieurs châteaux viticoles.

Sur une surface globale d’environ 18 000 m2, un véritable village du vin va voir le jour, un peu à l’image de celui de Saint-Emilion, avec son cloître, ses petites maisons et son clocher.

Il y aura un parcourt permanent d’environ 7000 m2, comme celui de la Cité du vin de Bordeaux mais en plus grand, une cave représentative des vins du monde, avec un restaurant et une école du vin ; ce musée constituera la partie essentielle du village viticole et tout autour s’étendront plusieurs centres d’intérêt : une pépinière d’entreprises viticoles, de restaurants, de bars, hôtels et boutiques du vin avec aussi des produits alimentaires typiques !

Le site vise les 500 000 visiteurs annuels pour le moment, les travaux devraient démarrer au printemps prochain, en espérant que le calendrier soit respecté malgré les aléas dus à la problématique principale du pays, évoquée au début de cet article.

Le promoteur du projet, M Weixing TANG, a su monopoliser autour de lui les autorités locales en termes de co-financement et est venu chercher à Bordeaux, les conseils et les expertises de ceux qui ont fait le succès de la Cité du vin de cette capitale viticole.

Voila donc une autre initiative qui montre bien que le vin a de véritables racines maintenant en Chine populaire, qu’on se le dise !

Sources : AFP/SO

Nous contacter