Un article de Vitisphère a retenu notre attention en fin de semaine dernière : sous le même principe utilisé dans les stades pour filmer les matches avec des caméras qui se déplacent sur des fils et peuvent ainsi suivre les parties avec rapidité et précision, un projet issu d’une jeune start-up, Green Farm Robotics, se sert du même principe pour surveiller un vignoble ou des parcelles particulières.

On pourrait ainsi en fixant des appareils de traitement sur une nacelle sur fils, intervenir tout au long de l’année, pour faire du désherbage, du binage ou pulvériser un produit de traitement ; le système sera automatique, piloté par un logiciel qui pourrait déclencher une opération à distance et très rapidement mise en route ! L’intérêt serait de pouvoir être très réactif après un orage par exemple ou un gel tardif.

Le projet a été présenté dernièrement lors d’un webinaire organisé à la fin du mois d’avril par Innnovin ; le robot pourrait aussi intervenir avec des appareils au ras du sol, en étant doté d’un bras télécospique.

Le projet est en route et devra faire ses preuves pour convaincre la filière, mais par les temps qui courent, l’automatisation amènerait une certaine sécurité, en particulier pour des parcelles à risques ou des conditions de travail difficiles (pentes) et aussi quand on ne peut pas rentrer dans la vigne avec un tracteur car les sols sont impraticables suite à de violentes pluies….

La science est au rendez-vous de l’innovation et c’est son rôle !

Sources : Vitisphère

Nous contacter