Le saviez vous chaque cocktail ne va pas avec chaque glaçon. Et oui, tous les types de glaçons ne se valent pas ! Si vous vous trompez n’est pas catastrophique, associer les bons glaçons aux bons verres ça en jette.

Le glaçon standard

Les glaçons standard (3×3 cm) sont les plus utilisés car ils s’adaptent à beaucoup de verres. Leur surface large et épaisse permet une fonte lente, qui ne dénature pas le goût du cocktail. Avec ce type de glaçon, il est conseiller de remplir au moins au 2/3 le verre de glaçons.

Le gros cube

Plus gros, le glaçon cube fond très lentement et donc n’altère pas la boisson. On réduit alors la quantité d’eau diluée dans le cocktail. C’est donc l’option idéale pour un verre de whisky ou de scotch par exemple.

Le glaçon sphérique

Les glaçons sphériques ont le même effet que les gros cubes, mais sont plus esthétiques. Ils peuvent parfois être plus adaptés à certaines formes de verres. Notons néanmoins que puisque le rapport surface-volume est plus faible, c’est le liquide entourant la sphère qui sera refroidi et pas l’entièreté du verre.

Le glaçon Collins Spears

Très rare dans les bars, le Collins Spears est un long bloc de glace qui s’insère dans un verre highball pour un refroidissement très rapide et constant. Puisqu’il est long, le glaçon ne va pas diluer la boisson et fondra très lentement, tout en gardant le cocktail frais pendant un long moment ! Idéal pour un Gin Sour.

La glace pliée

En ajoutant beaucoup de texture au cocktail, la glace pilée est super rafraichissante et dilue assez rapidement les alcools pour trouver rapidement un équilibre. Vous poouvez soit l’acheter ou la faire vous-même en cassant des glaçons avec un rouleau à patisserie par exemple.

Le glaçon sec

Place au show avec le glaçon sec, qui crée un effet de fumée surprenant ! Attention cependant, ce glaçon un peu spécial a une température d’environ -78,5°C. À manipuler avec précaution donc. Bon à savoir, il n’altèrer en rien le goût de la boisson.

Nous contacter