Premières reconnaissances d’AOC bourguignonnes en Chine

cave à vins dans un domaine viticole, bourgogne

Le récent voyage du Président chinois Xi Jinping en France a été accompagné de bonnes nouvelles pour la région viticole de la Bourgogne, puisque pour la première fois, 2 appellations d’origine ont été officiellement reconnues comme protégées en Chine, et on espère que cette première étape apportera la lumière pour toutes les autres appellations de vin de la région, Mâcon et Gevrey-Chambertin sont donc les heureux élus et on peut s’en féliciter !

La décision de l’Administration chinoise de la propriété intellectuelle, CNIPA a été publiée cette  semaine en même temps que la visite du Président chinois, suite à un processus mis en place en 2023 et qui vient donc d’aboutir maintenant.

La Confédération des Appellations et Vignerons de Bourgogne et le Conseil des vins de Bourgogne (BIVB) se sont félicités de cette nouvelle pour cette reconnaissance des autorités chinoises mais aussi par les progrès réalisés en matière de compréhension des droits des AOC.

Un ensemble de partenaires a travaillé dans la même direction pendant des mois, INAOQ bien sur, mais aussi le Ministère de l’Agriculture, l’Ambassade de France en Chine, les acteurs de la filière viticole bourguignonne et les services gouvernementaux.

Le commerce des vins de Bourgogne en Chine est quasiment stable depuis 5 années maintenant et il a dépassé en valeur celui de la région de Bordeaux qui caracolait en tête depuis une dizaine d’années. La Bourgogne apparait comme le nouveau chéri des consommateurs !

Une ouverture qui devrait s’amplifier compte tenu du nombre important d’AOC en Bourgogne et de leurs compartimentages en sous-régions, appellations villages et appellations de Grands Crus et Premiers crus. Source : www.thedrinksbusiness.com

Les derniers articles

Vous cherchez un emploi ou un stage ?

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester au courant de toutes nos actualités.