L’ancien syndicat viticole en bordure de la RN 89, dont la structure oenotouristique a été lancé en 1998, se pose des questions quant à son attrait vis-à-vis du grand public ; situé à juste titre en la Cité du Vin de Bordeaux et le binôme Libourne / Saint Emilion, les producteurs des appellations « Bordeaux » veulent faire mieux que 10 000 visiteurs par an !

Le nouveau Président du syndicat récemment en poste, Stéphane GABART a su bien parler et le Conseil d’Administration a voté un budget de 4 millions d’euros pour relancer la machine Planète Bordeaux ; il est vrai que depuis 2016 et le lancement de la Cité des Civilisations du vin, les chiffres de visiteurs sont en baisse et c’est vraiment dommage ! Cet endroit possède en effet une des plus grandes caves de France avec plus de 800 références permanentes, vendues au même prix qu’en propriété et à des prix très raisonnables puisqu’il s’agit de vins d’appellation régionale, pour mémoire :

  • Bordeaux rouge, blanc, rosé et clairet
  • Bordeaux supérieur rouge et blanc
  • Crémant de Bordeaux
  • IGP Fine de Bordeaux (eau-de-vie)

C’est une immense appellation de plus de 50 000 hectares, avec 4 500 producteurs, qui produisent chaque année entre 2.5 et 3 millions d’hectolitres de vin a les moyens de proposer un site très attractif et en particulier de mettre en valeur cette cave à trésors, qui sera donc le premier objectif des appellations Bordeaux, un projet qui va s’étaler jusqu’en 2024 et se déroulera en 3 étapes :

  • La remise en valeur de la cave
  • Création d’ateliers d’association de dégustation, accords mets et vin
  • Une boutique des produits du terroir et des circuits courts complétée par un espace restauration
  • Enfin, un peu la cerise sur le gâteau, un immense espace multisensoriel où l’on pourra découvrir les paysages, les terroirs et les métiers de notre région.

Un des projets oenotouristique supplémentaire après celui de Libourne porté par M. OHAYON et celui de Sauternes dynamisé par le binôme DUBOURDIEU/BOLZAN

De nombreux espoirs dans de beaux projets dans la post-pandémie !

Source : www.20minutes.fr/ www.sudouest.fr

Nous contacter