Les Archives de Bordeaux Métropole peuvent réserver de belles surprises ! En effet, malgré l’incendie gigantesque qui détruisit une grande partie des Archives de la ville de Bordeaux en 1862, quelques documents ont pu être sauvé et ainsi quelques pages du XVIIème siècle sont soigneusement conservés dont certaines qui relatent ce qui pourrait être finalement le 1er CLASSEMENT des vins de Bordeaux, et ce dans l’année 1647.

En cette année, l’Europe du Nord était la proie à une crise agricole sans précédent et par conséquence, les bières, les cidres et les vins produits dans ces régions étaient de mauvaise qualité et en quantité insuffisante. Le port de Bordeaux fut alors envahi de vaisseaux étrangers et surtout hollandais qui étaient à le recherche de vins pour les populations d’Allemagne, d’Angleterre, de Hollande, des Flandres, de l’Ecosse, les vins de Bordeaux commençaient déjà à attirer les foules.

Au mois d’octobre, la Jurade de Bordeaux s’inquiéta de voir partir ses tonneaux des plus beaux vins et ordonna d’établir une liste avec des cotations de prix, non pas par château ou par cru mais par zone géographique principalement et sur les 2 rives de la Garonne. C’est ainsi que va naître une liste impressionnante de 19 mini régions viticoles avec les prix pratiqués et les quantités en réserve. Les prix sont exprimés en écu ou en livre, les monnaies de l’époque concernée. On voit très nettement ressortir des zones qui aujourd’hui définissent des appellations caractéristiques comme Graves et Médoc, Barsac, Preignac ou Fargues, dont les vins pouvaient atteindre les 100 livres le tonneau, la plus gros montant  par ces temps la….La plupart des autres zones tournaient aux environs d’une moyenne de 30 écus, ce qui représente un peu aujourd’hui les décalages qui peuvent exister entre un vin de Bordeaux et un cru classé d’une grande appellation communale.

Cela veut donc dire bien clairement qu’une hiérarchie existait déjà entre les vins bordelais et cela dès le milieu du XVIIème siècle !

Sources : www.avis-vin.lefigaro.fr/ www.archives.bordeaux-metropole.fr

Nous contacter