La Palestine avec ses difficultés chroniques ne fait pas souvent l’objet de notre brève…c’est avec un grand plaisir que nous pouvons parler aujourd’hui d’un produit local, de type boisson alcoolisée, dans la famille des araks.

L’Arak est une boisson classique du croissant fertile, préparée à partir de raisin, distillée ensuite et additionnée de graines d’anis, avec une macération en jarre d’argile généralement ; le Liban, la Jordanie, La Syrie et Israël en sont les plus grands consommateurs, il est donc normal de le voire produit en Palestine. Cette boisson se rapproche donc des pastis, ouzo et autre raki de la zone méditerranéenne jusqu’à la Turquie.

A Bethléem, Nader MUADDI, avec ses petits alambics et quelques barils prépare son arak de manière artisanale à raison de quelques 500 bouteilles par an. Cette année le produit phare a été inscrit à 3 compétitions inter spiritueux et a raflé 3 distinctions !

  • Le bronze à Londres lors de la London spirit compétition
  • L’argent à New York
  • L’or à Berlin et le titre de meilleur arak de l’année

Avec ses prix, le produit se négocie maintenant autour de 36€ la bouteille et c’est une vraie satisfaction pour son élaborateur qui est très fier de se retrouver primé à côté des grosses cylindrées de l’univers des spiritueux.

Un grand bravo pour ce courageux producteur qui voit ainsi ses efforts couronnés après une dizaine d’années de travail dans sa minuscule cave et des moyens très limités ! Cette année il voudrait produire 1500 bouteilles et garder la meilleure qualité possible….et devenir le meilleur arak du monde !

Source : www.nouvelobs.com

Nous contacter