A Vesoul, un hôpital désaffecté depuis 10 ans et quasiment à l’abandon devient l’objet d’intérêt pour des investisseurs chinois en quête de bâtiments importants pour faire un hôtel de luxe spécialisé dans le vin !

Vesoul est la préfecture du département de la Haute Saône, a quelques 300 kms de Paris, mais à proximité de la Bourgogne, 90 kms de Dijon et proche donc d’un certain nombre de régions viticoles, comme la Bourgogne bien sur, mais aussi le Jura, l’Alsace et la Champagne. Petite ville de 15 000 habitants et qui passe à 60 000 résidents avec son agglomération. 

Depuis quelques mois, des investisseurs chinois s’intéressent à l’ancien hôpital de la ville, installé sur 8 000m2 de bâtiment, non utilisé depuis une dizaine d’années et qui coûte à la communauté la bagatelle de 100 000€ annuels de frais d’entretien ; l’offre d’achat se situerait autour de 2 millions d’euros, les coûts de désamiantage et de curage assurés par la commune, afin de pouvoir y développer un complexe d’hôtellerie de luxe ; le projet semble bien avancé et s’établit comme suit : un hôtel de 70 chambres dont 29 suites qui s’appellera « le château vigneron », servira de base à de riches visiteurs asiatiques, chinois bien sur, mais aussi américains ou d’autres horizons. Des experts en vin seront sollicités pour assurer des prestations auprès des clients fortunés et leur permettre d’appréhender le vin avec davantage de connaissances et d’informations.

Cet hôtel sera lié à 2 restaurants, un bar à vin, un spa en vinothérapie, l’ancienne chapelle de l’hôpital étant transformée en restaurant. Le projet global constitue un investissement de quelques 26 millions d’euros ; les caves de l’actuel hôpital devraient donner naissance à des caves particulières privées pour stocker du vin, une cinquantaine. Les travaux devraient démarrer en juin prochain et se terminer en 2023. Un compromis de vente va être signé et bien sur toute la commune attend l’aboutissement de ce projet pharaonique !

Sources : Le Parisien

Nous contacter