La consommation de whisky dans le monde avoisine les 6 milliards de litres par an, un marché que se disputent les grandes marques, comme DIAGEO, PERNOD RICARD, UNITED SPIRITS, BEAM SUNTORY et quelques autres.

Les français sont de grands consommateurs et l’on connait ici les grands noms des marques à forte renommée comme BALLANTINES, MACALLAN, BOWMORE, JACK DANIEL’S, JOHNNY WALKER, pour n’en citer que quelques unes, mais en aucun cas ces marques prestigieuses ne sont dans le dernier classement FORBES et du bureau du SPIRITS BUSINESS !

Ce sont les marques indiennes qui font les plus gros scores, l’Inde étant le pays qui consomme 48% du whisky produit sur la planète….Le whisky se comptabilise à la vente par caisse de 9 bouteilles de 1 litre, au lieu des 12 bouteilles de 0.75cl pour la plupart des vins.

2 marques se détachent très nettement du lot avec plus de 30 millions de caisses vendues par an et elles sont toutes les deux indiennes :

1° Mac DOWELL’S, appartenant à UNITED SPIRITS est le leader de l’année

2° OFFICER’S CHOICE est la seconde qui dépasse aussi les 30 millions du groupe ALLIED DISTILLERS

Dans les 20 millions de caisse par an, 2 autres marques indiennes suivent :

3° IMPERIAL BLUE, chez PERNOD RICARD avec 26 millions

4° ROYAL HAG, toujours indienne et aussi chez PERNOD RICARD, avec 22 millions

5° la première marque non indienne, écossaise arrive enfin, JOHNNY WALKER, avec 18 millions appartenant au numéro 1 mondial DIAGEO

6° le premier whiskey américain apparait ensuite avec 13 millions, JACK’S DANIEL avec 13 millions, chez BROWN B

Voila donc une belle démonstration de domination indienne sur ce marché !

11° le premier whiskey irlandais, le JAMESON, chez PERNOD RICARD arrive avec 8 millions

12° c’est la première marque canadienne, le CROWN ROYAL, chez DIAGEO avec 7.9 millions

18° Apparait enfin la première marque japonaise, SUNTORY KAKUBIN de la même marque avec 6 millions

Quelques idées donc sur ce marché tentaculaire, avant de se laisser aller par ses grosses chaleurs à votre whisky préféré « on the rocks » avec modération bien sur !

Sources : CG/FORBES

Nous contacter