L’excellent site de la SAFER concernant le prix des terres en général dans les différents départements viticoles, l’évolution générale sur une année, les compartimentages suivants les appellations et le niveau de classification des domaines ou des parcelles, est clairement énoncé et présenté et permet de se rendre compte de la valeur des terres viticoles en général. Cette analyse pointue est faite chaque année et donc permet d’une année sur l’autre de voire si il y a hausse ou baisse et aussi d’avoir une idée du nombre de transactions effectuées. A noter une évolution plutôt en phase d’augmentation en générale, hormis en Champagne où l’on constate un léger recul des prix entre 1 et 2%.

En Gironde, notre département de référence pour le vignoble bordelais, le prix moyen est de 128 000€ l’hectare avec des fluctuations très nettes suivant le type d’appellation d’origine.

Ainsi le BORDEAUX simple est sur une base de 13 000€ l’hectare, alors que si l’on chemine vers les grandes communales, on arrive à des chiffres tout simplement astronomiques : 300 000€ base des transactions sur l’AOP ST EMILION, 600 000€ pour l’appellation de prestige des Graves, PESSAC LEOGNAN, 2 000 000€ pour l’AOP POMEROL et enfin on arrive au sommet sur l’AOP PAUILLAC dans le médoc avec 2 800 000 € l’hectare.

Un clin d’œil vers les autres grands noms du vin en France nous indique que la COTE d’OR bourguignonne cumule des prix records à 6 765 000€ l’hectare en 2020 pour les lieux-dits ou fameux « climats » concernés et classés GRANDS CRUS, un PREMIER  CRU en blanc tournant autour des 1 690 000 € l’hectare !

La Champagne ne reste pas à la traîne avec ses 1 102 000 € l’hectare en moyenne sur l’ensemble du vignoble avec des pics allant à plus de 2 millions € sur les zones de GRANDS CRUS…

Source : www.le-prix-des-terres.fr

Nous contacter