The World’s 50 Best a dévoilé sa liste des 50 meilleurs restaurants du monde d’après les votes de 1.080 experts anonymes répartis à travers 27 régions du globe.

Un menu sans viande élu à la première place. 


Avec ses trois étoiles au Guide Michelin, le Géranium (Copenhague) a obtenu le titre de meilleur restaurant du monde 2022, une distinction établie sur la base des votes de la Voting Academy, un panel constitué de plus de 1.000 critiques, écrivains gastronomiques, restaurateurs et amateurs de cuisine.

Grâce à un menu basé sur les fruits de mer et les légumes locaux, une carte de boissons évolutive et une vue panoramique sur les jardins de Fælledparken, le Géranium entend proposer une véritable expérience culinaire sous la houlette du duo Rasmus Kofoed et Søren Ledet. L’année dernière, l’établissement était arrivé second du classement juste derrière son confrère danois le Noma.

Bocuse d’or en 2011

Inspiré par la nature, son chef Rasmus Kofoed a remporté le Bocuse d’or en 2011, et son établissement a reçu les premières trois étoiles Michelin du pays en 2016. La Colombienne Leonor Espinosa a par ailleurs reçu le prix de la « meilleure femme cheffe du monde », succédant à la Péruvienne Pía León. Son restaurant Leo, à Bogota, se classe 48e.

La cérémonie, initialement prévue à Moscou, a été relocalisée à Londres dans le sillage de l’invasion russe de l’Ukraine en février. Aucune table russe ne figurait d’ailleurs au palmarès, conformément à ce qu’avaient annoncé les organisateurs en mars.

La légitimité de ce classement, parrainé par plusieurs marques, est régulièrement contestée, notamment par des chefs français qui l’accusent de complaisance et d’opacité. En réaction, ses détracteurs, français, mais aussi japonais et américains, ont lancé en 2015 « La liste », classement de 1.000 tables à travers le monde.

Nous contacter