En 1994 la législation européenne remettait au goût du jour la mention « cru artisan » en permettant son inscription sur les étiquettes des vins des 8 appellations médocaines ; il faut se rappeler que ces crus sont généralement de petites unités viticoles avec moins de 5 hectares de surface, pilotées par des familles à contrario des grands domaines qui sont le plus généralement gérés comme des sociétés commerciales d’appartenance à des groupes financiers ou des groupes d’investisseurs de tous les horizons.
En 1989, se crée un syndicat viticole des crus artisans, qui se lancent dans une procédure de classification, et en 2006, 44 domaines sont ainsi validés par rapport au cahier des charges de l’appellation.
La semaine prochaine, normalement le 18 mai, seront annoncés dans les salons du CIVB la nouvelle classification de ce groupe, en attendant celui de 2020 qui devrait concerner les crus bourgeois nouvelle version !
Source : Sud ouest

Nous contacter

La News letter qu'il vous faut 
Maintenant !

LES ÉCHOS DU CAFA.
 INSCRIPTION 
close-link