En ce premier jour de re-confinement, la Chine nous montre l’exemple après avoir quasiment éradiqué le virus, en organisant le 9ème NWE, qui s’est déroulé sans masque ni gants dans la capitale de la province, la ville de YINCHUAN !

Regroupement de 96 pays et régions viticoles, dont certains à distance ont partagé leurs points de vue sur le développement de l’industrie du vin. Madame Régina VANDERLINDE, Présidente actuelle de l’OIV à félicité le NINGXIA pour son essor viticole qui tend à en faire aujourd’hui en 2020, une des régions viticoles de prestige de la planète. Aujourd’hui le NINGXIA compte 32 000 has de vignoble et produit environ 130 millions de bouteilles annuellement, l’ambition de la zone étant d’arriver à doubler ce chiffre de production et d’arriver à 300 millions de bouteilles par an en 2025.

C’est en 1984 que commencèrent les premiers essais de viticulture, au pied de la fameuse HELAN MOUNTAIN, où le climat semblait correspondre à celui débouchant sur un bon développement de la vigne. A partir de 2011, le gouvernement de la province a décidé d’encourager les investissements viticoles dans l’objectif de produire des vins de haute qualité (goutez les productions de SILVER HEIGHTS si vous n’êtes pas convaincu)…Aujourd’hui les vins de cette région sont exportés dans plus de vingt pays et 50 domaines locaux ont remporté des médailles dans les concours internationaux.

Le vignoble XIGE reste une des réussites majeures du Ningxia, avec 1330 hectares de vigne et une production actuelle de plus d’un million de bouteilles par an ; l’oenotourisme de la région s’est aussi fortement ouvert au grand public et accueille quelques 600 000 touristes par an, essentiellement chinois.

L’année coid-19 montre que la Chine à court terme cherche à développer ses propres vignobles et à obtenir une certaine indépendance par rapport aux exportations étrangères qui vont donc souffrir sur ce marché, qui pourrait arriver à s’auto alimenter dans les prochaines années….Un coup dur pour tous les exportateurs européens !

Source : www.OIV.int

Nous contacter