Décès d’un écrivain et chroniqueur du vin, Michel DOVAZ nous a quitté …

cave à vins

Brillant dégustateur et ayant une culture hors du commun sur le vin ainsi qu’une culture générale énorme, Michel DOVAZ, œnologue suisse est arrivé à Paris pour enseigner à l’Académie du vin alors mise en place par Stephen SPURRIER ; il était aussi un des derniers témoins de la fameuse dégustation appelée le jugement de Paris de 1976, où pour la première fois des vins américains avaient mis au tapis les grands crus bordelais dans une célèbre dégustation à l’aveugle.

Maniant avec justesse la langue de Molière, il a ensuite était un des chroniqueurs de la Revue des vins de France, puis il s’est occupé du rédactionnel d’une partie du Guide Hachette, qui entamait alors sa progression et dominait petit à petit tous ses concurrents directs.

Particulièrement productif en matière de livres ayant pour sujet le vin, il restera l’auteur d’ouvrages remarquables comme l’Encyclopédie des grands crus du bordelais, de Millésimes, des Vins du siècle ainsi que 2000 mots sur le vin. Son œuvre emblématique reste les grands vins de France chez Julliard.

Connu comme le loup blanc dans la monde du vin, mais aussi celui des sommeliers et écrivains spécialisés en la matière, il avait toujours affiché un caractère particulier, ferme sur ses positions et entier dans les discussions ou les émissions auxquelles il était invité.

Une autre de ses passions a été de collectionner les vieilles voitures, une collection qui est allée jusqu’à une soixantaine d’unités, dont des Rolls-Royce, Bentley, Ferrari, Bugatti, Lancia et autres Lotus, qu’il aimait présenter dans sa maison de la région parisienne.

A l’âge de 95 ans, il manipulait encore le plaisir des dégustations et de la gastronomie, c’est un grand homme qui nous quitte, et qui marquera son empreinte dans l’univers bachique.

Sources : www.cafa-formations.com

Les derniers articles

Vous cherchez un emploi ou un stage ?

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester au courant de toutes nos actualités.