Dans l’un des espaces du salon parisien, se trouvait celui réservé aux jeunes viticulteurs, dénommé « la nouvelle vague » ; dans ce cadre novateur, une rencontre très riche avec Claudine VIGNE, horticultrice de métier, viticultrice depuis peu de temps dans un village du Gard appelé Montfrin.

Une gamme de vins assez large produite sur un ensemble d’environ 10 has sur un domaine de polyculture de 30 has ; la production est orientée vers des COTES DU RHONE VILLAGES essentiellement et d’un assortiment de vins en IGP coteaux du Pont du Gard. Une partie du vignoble est en conversion vers l’agriculture biologique et une partie des vins avec vinification sans sulfite.

Pour les cavistes et les bars à vin qui recherchent des vins atypiques, avec un bon prix et une qualité de bouche irréprochable, il nous semble important de rencontrer des vignerons de cette facture et de faire connaitre leurs vins !

Dans les belles réussites goûtées sur ce stand, 2 vins sont à mettre en avant :

  • Un très joli sauvignon qui n’est pas pourtant dans sa zone climatique favorite, avec des arômes hyper fruités mais assez fruit exotique principalement ; beaucoup de fraîcheur en bouche et une onctuosité remarquable.
  • Un succulent rouge 2017 sur le fruit et la matière tendre en bouche, en IGP, dénommé le mourre de la violette qui devrait convaincre la plupart des dégustateurs avertis et néophytes, tout simplement splendide !

Si vous passez vers les Costières, arrêtez-vous chez Claudine VIGNE pour une halte idéale sur les vins fruités et aromatiques, bien dans le style recherché aujourd’hui.

Domaine VIGNE – 04 66 57 21 49 – Mail : cvigne@ymail.com

Nous contacter