Conseiller en Sommellerie : A la découverte de Moon Harbour !

conseiller en sommelleire visite moon harbor distillerie whisky bordeaux

Les Conseillers en Sommellerie de la Promo Vignobles André Lurton sont récemment allés à la découverte de la distillerie Moon Harbour, une véritable expérience au croisement du patrimoine bordelais et de l’innovation dans le monde du whisky. Niché dans la magnifique ville de Bordeaux, le Moon Harbour tire son nom du célèbre Port de la Lune, la forme croissante que dessine la Garonne à l’entrée de la ville.

En juillet 2013, l’esprit visionnaire de Jean-Philippe Ballanger donne naissance à un nouveau projet : créer le premier whisky de Bordeaux. Une aventure qui allie tradition et modernité, s’ancrant fermement dans le terroir environnant. Cette marque, résolument locale, puise ses ingrédients essentiels, des barriques aux céréales, dans les richesses de la région.

L’innovation est au cœur de l’ADN du Moon Harbour. Des alambics premiums locaux, des barriques fraîchement soutirées, des partenariats avec des châteaux prestigieux, le premier whisky 100% maïs malté au monde, un whisky unique fumé aux algues du bassin d’Arcachon, et même des chais de vieillissement aménagés dans un ancien bunker de la Seconde Guerre Mondiale : chaque détail est soigneusement pensé pour créer une expérience gustative exceptionnelle.

Les matières premières sont sélectionnées avec soin. Les céréales, notamment l’orge et le maïs, confèrent chacune un arôme distinct au whisky. La qualité finale du produit dépend à 25% de ces matières premières, qui sont toutes issues de l’agriculture régionale d’Aquitaine, soulignant ainsi l’importance de la provenance locale.

Le processus de fabrication du Moon Harbour est minutieux. Le maltage, en deux étapes – germination et séchage – donne naissance au grist, le composant essentiel du brassage. Ce dernier, mélangé à de l’eau chauffée à haute température dans le « mash tun », transforme l’amidon en sucre.

La fermentation intervient ensuite, avec le moût additionné à de la levure pour transformer le sucre en alcool. La distillation, effectuée dans l’alambic Stupfler, se distingue par sa singularité : une seule distillation du wash permet d’obtenir un alcool d’une rondeur remarquable. 

Le vieillissement, étape cruciale, s’opère pendant au moins 3 ans et 1 jour dans des barriques bordelaises de 225 litres. C’est à ce stade que le whisky acquiert ses teintes et ses arômes uniques, et où le mariage entre vieillissement et barriques contribue à 50% à la qualité finale du produit. Enfin, la mise en bouteille marque la fin du voyage. Contrairement au vin, le whisky ne vieillit plus en bouteille. 

Pour nos Conseillers, cette sortie restera gravée comme une expérience inoubliable, un témoignage vivant de l’art et de la passion qui se cachent derrière chaque goutte de ce whisky d’exception.

Les derniers articles

Vous cherchez un emploi ou un stage ?

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester au courant de toutes nos actualités.