Conférence : Chablis

conférence sur les vins de chablis novembre 2023

Au cœur de la Bourgogne, le nom évocateur de Chablis résonne à travers les siècles, révélant un passé riche et complexe. L’étymologie du nom elle-même, découlant de deux mots celtes, « CAB » signifiant maison et « LEYA » se traduisant par près du bois, offre une première indication de l’ancienneté de ce lieu chargé d’histoire.

Les origines de Chablis remontent à l’ère néolithique, où un village émerge dans la vallée du Serein. Des vestiges d’une ferme fortifiée de l’époque gauloise témoignent de l’occupation continue de la région par des communautés anciennes. Cependant, c’est à l’époque romaine que Chablis prend véritablement racine, avec l’implantation de quatre villas importantes, annonçant le début d’une relation étroite entre la terre et la vigne.

Les circonstances historiques tumultueuses se font sentir lorsque les Vikings menacent la région en 867. Les moines Bénédictins de Tours, cherchant refuge, se voient offrir le village de Chablis par Charles le Chauve. C’est le début d’une période où les moines deviennent les gardiens et les développeurs des vignobles, recevant des dons et héritages, leurs permettant d’assurer le service divin et des vins.

Le développement du vignoble s’intensifie au cours du Moyen Âge avec l’intervention des moines cisterciens. En 1114, Hugues de Mâcon fonde l’abbaye de Pontigny, qui reçoit également des vignes à Chablis pour répondre à ses besoins. L’influence des moines dans la région se fait sentir non seulement dans les vignes mais aussi dans l’établissement de pratiques viticoles durables.

Transporté à Paris par la voie fluviale de l’Yonne, le vin de Chablis gagne en renommée et trouve sa place sur les tables des Rois de France. La première trace écrite d’une transaction de vin de Chablis hors de sa région remonte à 1455, soulignant l’ancienneté du commerce de ce vin prisé.

Cependant, la fin du XIXe siècle apporte son lot de défis avec l’arrivée du phylloxéra, suivi des bouleversements causés par les deux guerres mondiales du XXe siècle. En 1955, le vignoble de Chablis est fortement réduit, ne comptant plus que 550 hectares. Cependant, grâce à l’engagement des vignerons, aujourd’hui, le vignoble s’étend sur plus de 5800 hectares.

A ce jour, Chablis demeure une référence dans le monde du vin, avec quatre Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) distinctes : Petit Chablis, Chablis, Chablis Premier Cru, et Chablis Grand Cru. 

Retour en images sur cette conférence à laquelle nos Conseillers en Sommellerie ont eu la chance d’assister.

Les derniers articles

Vous cherchez un emploi ou un stage ?

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester au courant de toutes nos actualités.