Comme tous les concours annulés au printemps, normalement réalisé pour celui-ci pendant la Foire Internationale de Bordeaux, il a fallu trouver une autre solution afin de ne pas priver les propriétaires méritants de toutes ces appellations de médailles si importantes par les temps qui courent, surtout commercialement parlant.

Les services de la Chambre d’Agriculture ont réussi ce tour de force de faire déguster plus de 4000 échantillons à des dégustateurs émérites sur plusieurs pôles de dégustation (VINOPOLE, LYCEE AGRICOLE DE Blanquefort et MAISON DES BORDEAUX à Beychac), le tout sur plus d’une semaine avec des sessions matin et après midi….

Les résultats de ces joutes dégustatoires seront publiés dans le courant de la semaine prochaine et permettront certainement aux heureux élus de mieux préparer leur campagne de vente post-vendanges ; pour notre part nous avons affrontés des groupes de vins d’appellations Bordeaux 2019 et Bordeaux Supérieur 2018, assez diversifiés sur des millésimes pourtant assez porteurs, ce qui tend à démontrer qu’il y a toujours des efforts à faire pour produire des vins meilleurs ! Les consommateurs recherchent aujourd’hui pour la plus grande majorité des vins de fruit assez enrobés mais avec de la rondeur surtout et il faut bien convenir que nous sommes assez loin de ces standards pour un pourcentage significatif de vins produits en Nouvelle Aquitaine…

La formation reste donc encore et toujours l’élément pour améliorer nos produits et les rendre conformes à ce qu’attendent les consommateurs mondiaux et français, ne pas l’oublier !

Nous contacter