En ce premier jour de déconfinement, une bonne nouvelle pour nos couleurs, le bourbon, ce whiskey américain très marqué par le côté vanillé et la rondeur en bouche, comparé aux autres alcools de céréales, aurait été lancé par 2 frères français issus de la vallée du Rhône, à la fin du XVIIIème  siècle contrairement  aux idées reçues et aux précédentes versions relatives à son origine.

En ce dimanche pluvieux, dernier jour du confinement, un brillant article de Sud-Ouest, écrit par Jean Michel Silva a retenu notre attention, puisqu’il parlé d’un spiritueux bien connu des sommeliers, le bourbon. Ce journaliste a priori bien documenté a retracé l’histoire des origines de cette boisson grâce aux récentes conclusions du grand spécialiste mondial américain, Michael VEACH!

Le titre d’inventeur avait été décerné à un célèbre pasteur, dont le nom est aussi celui d’une marque de Bourbon, Elijah CRAIG mais d’après le grand historien mondial du bourbon, il n’en est rien, le Bourbon aurait été créé par 2 frères, Louis et Jean TARASCON, originaires de Cabannes, une petit commune des Côtes du Rhône. Ces derniers auraient fui la révolution française dans la période 1795- 1797. Ils s’installent dans un premier temps en Pennsylvanie à Philadelphie et lance un chantier naval, deviennent propriétaires d’une trentaine de bateaux et commencent à commercer, plus spécialement du Cognac français ; par la suite ils décident de s’installer à Louisville où ils lancent leur première distillerie de whiskey.

Par la suite, après la vente de la Louisiane de la France aux états unis d’Amérique, ils choisissent de vendre dans cet état où l’on parle français, les whiskeys produits dans l’Etat du Kentucky, des eaux de vie passées dans des fûts au préalable toastés, et qui ont un goût marqué de caramel et de vanille qui plait beaucoup et qui les différencie des autres whiskies et whiskeys de céréales. Leur affaire étant installée dans la rue Bourbon, les consommateurs demandent le produit de type « whiskey bourbon » pour bien être sur d’avoir ce whiskey au goût si particulier, ce qui expliquerait l’origine du nom….

Voila donc pour l’essentiel de ce fabuleux breuvage, que vous pourrez siroter avec modération pour fêter la fin du confinement ! Bonne semaine à vous tous !

Sources : SUD OUEST Dimanche du 10 mai 2020

Nous contacter