CHEVAL BLANC donne le « la » dans la campagne des primeurs 2022

477achevalblanc j21 203

Les négociants et importateurs attendaient avec impatience qui allait donner le ton de cette nouvelle campagne, après tous les comptes rendus positifs que nous avons pu lire chez les uns et les autres (revues spécialisées, experts gastronomiques, grands sommeliers, œnologues de talent), et c’est CHEVAL BLANC, un des fleurons du groupe LVMH qui s’est avancé en ce 9 mai 2023 et a donné déjà une orientation précise quant à l’évolution des tarifs.

Pour ce cru hors pair, sorti de la classification l’année passée, il faudra compter sur une augmentation d’environ 21% en liaison avec le tarif de l’année précédente, soit un prix unitaire de 470€ HT la bouteille pour les négociants ; les 2/3 de la production du millésime seront libérés en primeur, le tiers restant étant vendu avant les 15 prochaines années, l’année 2037 paraissant être celle de la consommation idéale pour ce vin, et certainement d’autres années supplémentaires lui permettront d’atteindre la perfection suivant les conditions de stockage, ne pas l’oublier….

Les notes obtenues par ce millésime déjà historique vont généralement de 96 à 100 pour les différents experts communicants et ces scores confirment donc la plénitude quasi certaine pour une telle bouteille.

D’un autre côté CHEVAL BLANC va accentuer sa production de vins blancs, conformément à l’achat effectué il y a quelques mois de son voisin La Tour du Pin Figeac.

Donc tout va pour le mieux pour ce cru, nous aurons une bonne idée de la température des achats, en fonction du nombre de jours qui vont permettre d’écouler les quantités proposées à la vente…

Les négociants et importateurs attendaient avec impatience qui allait donner le ton de cette nouvelle campagne, après tous les comptes-rendus positifs que nous avons pu lire chez les uns et les autres (revues spécialisées, experts gastronomiques, grands sommeliers, œnologues de talent), et c’est CHEVAL BLANC, un des fleurons du groupe LVMH qui s’est avancé en ce 9 mai 2023 et a donné déjà une orientation précise quant à l’évolution des tarifs.

Pour ce cru hors pair, sorti de la classification l’année passée, il faudra compter sur une augmentation d’environ 21% en liaison avec le tarif de l’année précédente, soit un prix unitaire de 470€ HT la bouteille pour les négociants ; les 2/3 de la production du millésime seront libérés en primeur, le tiers restant étant vendu avant les 15 prochaines années, l’année 2037 paraissant être celle de la consommation idéale pour ce vin, et certainement d’autres années supplémentaires lui permettront d’atteindre la perfection suivant les conditions de stockage, ne pas l’oublier….

Les notes obtenues par ce millésime déjà historique vont généralement de 96 à 100 pour les différents experts communicants et ces scores confirment donc la plénitude quasi-certaine pour une telle bouteille.

D’un autre côté CHEVAL BLANC, va accentuer sa production de vin blanc, conformément à l’achat effectué il y a quelques mois de son voisin La Tour-du-Pin Figeac.

Donc tout va pour le mieux pour ce cru, nous aurons une bonne idée de la température des achats, en fonction du nombre de jours qui vont permettre d’écouler les quantités proposées à la vente…

Source : www.thedrinksbusiness.com

Les derniers articles

Vous chercher un emploi ou un stage ?

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour avoir rester au courant de toutes nos actualités.

RGPD(Nécessaire)