La société Spaceship Perspective a présenté les images de la future capsule qu’elle fera voler dans l’espace pour les amateurs d’astronomie et… de bar à cocktails. Les shakers devraient être secoués dans le vide dès 2025.

le 21 juillet 1969 l’astronaute américain Neil Armstrong pose le pied gauche sur la Lune; dans le monde entier, des centaines de millions de téléspectateurs suivent l’exploit de la mission Apollo 11. Depuis le tourisme spatial est en plein boum… mais il n’est pas à la portée de toutes les bourses. C’est pourquoi des entrepreneurs développent un voyage plus light : des excursions dans la stratosphère, ou en orbite basse en ballon. Et quand un aller-retour vers l’ISS coûte jusqu’à 55 millions de dollars, les super-montgolfières coûtent 100 fois moins cher.

 World View par exemple, dont les tickets sont à 50 000 dollars ; Spaceship Perspective, son principal concurrent, facture son séjour aérien environ 125 000 dollars ( soit 116 000 euros). L’attout principal « Space Lounge », un lieu super-cosy dont le design a été conçu avec un « expert en bars à cocktail et boîtes de nuit » comme l’affirme leur site web.

Vue à 360° sur le dancefloor terrestre. Jusqu’à huit passagers (en plus du pilote) pourront se blottir dans cette cabine de 6 mètres de diamètre et aménagée tout confort : siège inclinables, écrans pour consulter les caméras extérieures filmant l’espace en live, sans parler bien sûr du wifi pour partager l’expérience et du bar pour ceux qui n’ont pas d’amis avec qui échanger ces images et sensations. Car plus que de voir la courbure de la Terre et les étoiles scintiller dans le noir sidéral, c’est l’effet d’être suspendu à 30 000 kilomètres du sol qui fera la différence.

Le voyage complet durera 6 heures, loin de tous les stress terrestres. Pas de propulseur super-polluant ici, on monte à 20 km/h grâce à l’hydrogène du ballon qui tracte leur cabine et on redescend en parachute. De plus, Space Perspective s’engage à compenser son empreinte CO2 en achetant des crédits carbone et en recyclant ses ballons usagés en serres. C’est déjà ça. D’ailleurs l’entreprise l’assure : “Notre mission est d’inspirer les explorateurs spatiaux à se reconnecter avec notre planète et les uns avec les autres“.

Les premiers décollages auront lieu en Floride fin 2024 et Spaceship Perspective affirme avoir déjà vendu 600 tickets. Mais il reste des places pour 2025, alors que SpaceX est complet (et n’offre pas de cocktail).

Nous contacter