PERNOD RICARD vient de signer un contrat de coopération commercial avec un des géants chinois du baijiu, (alcool blanc élaboré le plus souvent à partir de sorgho, mais aussi de riz gluant, voire de céréales européennes dans certains cas), la firme WULIANGYE, qui constitue avec MOUTAI autre grand nom de la filière, une des plus grandes entreprises chinoises de vente de spiritueux ; les deux entités vont d’abord unir leurs forces commerciales pour vendre leurs marques en Asie du sud-est, puis sur toute l’ Asie et ensuite d’autres cibles seront fixées au fur et à mesure du temps et des résultats.

Pernod Ricard pourra aider Wuliangye a commercialiser à l’international son baijiu, boisson qui s’est vendue à 10.8 milliards de litres en 2018 dans le monde, chiffre bien supérieur à celui du whisky, de la vodka, du rhum et du gin réunis ! Les deux entreprises sont bien sur cotées en Bourse avec des capitalisations qui dépassent plusieurs dizaines de milliards d’euros pour les deux.

Pernod Ricard recherche aussi dans cette union le développement de ces marques fétiches (ABSOLUT/MARTELL/MALIBU/CHIVAS/ BALLANTINES/ MUMM/ HAVANA/ BEEFETER) en Chine, où il reste énormément de pénétration commerciale à réaliser malgré une progression significative en 2018 de plus de 20% sur ce pays.

Une affaire de stratégie commerciale pour ces deux maisons, une façon aussi de contrer le premier groupe mondial DIAGEO dans une compétition terrible pour la première place mondiale de cette filière extrêmement concurrentielle.

Source : AFP/LE FIGARO

Nous contacter