L’île de Lanzarote est célèbre pour ses cultures de vigne enterrées sur des terres volcaniques, qui
produisent généralement des vins moelleux à partir du cépage malvoisie ; ce paysage de petits
cratères où se niche chaque plant de vigne est du reste classé dans le patrimoine mondial Unesco
comme toutes les zones originales de notre planète.


Depuis quelques années, compte tenu du réchauffement climatique, les producteurs de l’île
réfléchissent à de nouvelles méthodes de culture et s’appuient sur un climat très singulier, qui
compte une très faible amplitude entre les températures durant les saisons d’une année complète ;
l’idée est donc venue de réaliser une récolte hivernale en continuant le cycle végétatif de la plante en
hiver et en faisant fructifiée celle-ci durant la saison la plus fraîche…


Pour la première fois cette année, sous l’impulsion de la première maison de l’île EL GRIFO, une
parcelle appartenant à la Finca QUEMADA a été cultivée dans ce sens et une récolte d’environ 5000
kilos de malvoisie a été ramenée dans les chais le 6 avril dernier ; cette parcelle de 2 hectares est pré-
phylloxérique et a été entièrement récoltée en cagette, à la main, avec les mêmes règles que celles
qui régissent les vendanges estivales.


Le résultat est bluffant, on obtient bien sur des vins plus acides, avec plus de fraîcheur et beaucoup
moins d’alcool, compte tenu d’une maturité différente ; reste à voir si l’on pourra reproduire cette
méthodologie sur d’autres zones de l’île et surtout si on pourrait la reproduire à d’autres zones
viticoles européennes….Un autre façon de s’adapter au changement climatique !


Source : www.tecnovino.com

Nous contacter