La signature du pinotage nous amène irrémédiablement en Afrique du sud, mais c’était mal connaître Madame Penny Streeter, qui en a décidé autrement et va récolter cette année ses premiers raisins issu du cépage métisse « pinotage » planté au Royaume Uni, du côté de la région du West Sussex.

Nous sommes sur les terres du vignoble dénommé « Leonardslee vineyard » qui a donc planté un hectare de pinotage sud africain en 2018 et dont 2022 apportera la première récolte, qui fera un vin rouge similaire à celui que l’on récolte du côté de la patrie de feu Nelson Mandela, ou bien si la récolte est compliqué, on se tournera vers la production d’un vin mousseux, le pinotage étant dérivé du cépage pinot noir, il donnera par son acidité et sa finesse, toute l’élégance souhaitée pour réaliser un vin à bulles du plus haut niveau…


Cette fameuse propriétaire dont nous avons parlé précédemment, a aussi la chance de posséder un autre domaine du côté d’Hermanus en Afrique du sud, ce qui lui a donné certainement l’idée d’intégrer du pinotage dans le paysage des îles britanniques, avec bien sur un climat totalement différent, plus frais et plus humide ; cette initiative peut ouvrir d’autres possibilités aux vignerons locaux dans la mesure où un nouveau cépage pourrait être intégré dans la gamme visant à produire
des effervescents, et cette aubaine est une vraie chance pour la viticulture anglaise à un moment clé
de l’histoire viticole.


Madame Streeter a la chance par ailleurs de posséder un deuxième domaine, le Mannings Heath Golf and wine estate, sur un total de 13 hectares et elle peut raisonnablement espérer augmenter sa production de bouteilles à court terme grâce à cette innovation de premier plan.


Il ne reste plus qu’à découvrir cette version européenne du pinotage par la dégustation, ce qui ne saurait tarder !


Source : www.thedrinksbusiness.com

Nous contacter