Si l’on se place du point de vue de la production et de la qualité des raisins pour l’année 2020, les vignerons ont le sourire ; si l’on se place du point de vue de la commercialisation, les vignerons et les négociants ainsi que les caves coopératives sont contents de l’été 2020 en termes de ventes aussi bien sur le marché intérieur que pour l’exportation…La seule ombre véritable au tableau concerne les mois de mars et avril, qui resteront des mois de mortalité des marchés et des ventes, qui ne seront malheureusement pas rattrapables !

Les vendanges cette année en Loire, ont été précoces, comme dans pratiquement toutes les régions françaises, 2 semaines minimum pour l’ensemble du vignoble ; la récolte a été aussi particulièrement longue puisque l’on vient juste de terminer les dernières coupes de raisins pour les liquoreux, en particulier dans la zone angevine. On devrait cette année produire des blancs de toute beauté, tant en sec, qu’en moelleux ou en doux ; les pluies de fin août ont valorisé la qualité globale de la vendange, les sauvignons et les chenins seront superbes ! Pour les rouges, les cabernets francs vont réserver de belles surprises ! Les volumes sont revenus à la normale après des années de disette…

La région de Loire a été particulièrement courtisée cette année par les touristes français, les franciliens bien sur mais aussi des français du sud qui ont décidé compte tenu du covid, d’aller faire un tour du côté du jardin de la France. Les ventes à la propriété ont donc été bonnes, voire excellentes pour pléthore de domaines viticoles….Par ailleurs, la région est dynamique à l’export, notamment vers les USA, les chiffres sont en hausse malgré la pandémie, ce qui laisse à penser que sans cet imprévu de taille, les chiffres auraient été très bons !

Pour conclure les ventes des AOP sont en hausse en volume +4.6% et en valeur + 5.8% et pour les IGP, le curseur à la même orientation, + 1.6% en volume et +3.7% en valeur, les chiffres parlent d’eux-mêmes et cela fait vraiment plaisir de constater la bonne santé d’une région viticole française qui doit faire des envieux…

Source : France Bleu Touraine

Nous contacter