C’est un peu une boutade de parler de l’année du chien au Portugal, en fait il s’agit ici du nom d’un cépage mal connu dans le monde en général qui s’appelle le « TINTO CAO », en traduction littérale le « CHIEN ROUGE », et qui répondu le plus correctement possible aux conditions climatiques du nouveau millésime, si l’on compare au TOURIGA NACIONAL ou la TINTA RORIZ par exemple.

Cette année le mois de juillet a été torride dans cette vallée du Douro, les raisins ont terriblement soufferts de la sècheresse surtout pendant la véraison, et plus de 30% des baies se sont séchées, ce qui a considérablement baissé les rendements. Parmi les variétés les plus touchées par les excès de température, TINTA BARROCA et TOURIGA FRANCESA, et il a fallu souvent redoubler de vigilance pour ramasser les raisins dans le bon timing. Impression donnée par David GUIMARAENS, chef viticole pour le groupe bien connu qui produit le célèbre TAYLOR’S.

Ce cépage chien rouge, maintient parfaitement son acidité en ces périodes caniculaires, et permet donc de remonter la fraîcheur générale du vin au niveau de l’assemblage, clé des Portos comme des Bordeaux. Ce cépage devrait être incorporé dans les vins de type « VINTAGE » dans des pourcentages plus importants que d’habitude, peut être 15 à 20% suivant les zones, son seul inconvénient étant sa faible production en temps normal, ce qui fait qu’il n’est pas planté en quantités très importantes…

Le millésimé 2020 sera donc a suivre de près, en se rappelant aussi que l’année fut très difficile en période de croissance de la vigne, mais difficile aussi en période de récolte et finalement une année tardive comparée à la plupart des vignobles européens.

Source : OIV/DRINKSBUSINESS

Nous contacter